Le macro environnement def d’une entreprise est le monde global dans lequel elle évolue. Il est composé d’opportunités et de contraintes qui peuvent influencer sur l’activité de celle-ci. Malheureusement, la société ne peut avoir aucun impact sur son macro environnement. Elle ne peut que s’y adapter en élaborant une réelle stratégie d’entreprise.

La méthode des scénarios : un moyen efficace pour s’adapter au macro environnement

Plusieurs scénarios sont à envisager au cours d’une analyse de macro environnement, pour le développement d’une société. L’entreprise est ainsi capable d’élaborer un business plan, en fonction des composantes du macro environnement. Quatre facteurs sont à considérer pour élaborer un scénario envisageable en vue de l’évolution d’une entreprise.

La probabilité de production du scénario

Ceci est possible en observant les tendances législatives, en analysant les données démographiques, etc.

Les composantes de ce macro environnement

Vous pouvez assister à une crise économique, au vieillissement de la population, à l’arrivée d’une nouvelle loi, etc.

Les opportunités et menaces occasionnées par le scénario

Par exemple, une perte ou un gain éventuel pour l’entreprise à travers la commercialisation de produits.

L’adaptation stratégique

C’est possible en adoptant une stratégie océan bleu, en investissant dans l’innovation, en changeant le ciblage de la clientèle, etc.

Le plus important est de considérer les scénarios les plus probables. Par ailleurs, le macro environnement ne change pas d’un coup. Certains signes sont à surveiller comme le bouleversement de l’économie nationale.

Les différentes composantes d’un macro environnement

L’outil le plus simple à utiliser pour identifier les composantes d’un macro environnement est le Pestel. En effet, c’est un outil qui sert à identifier et à donner de l’importance ou un poids aux différentes opportunités et menaces qui pèsent sur une entreprise. Les composantes du macro environnement en tenant compte du modèle Pestel sont:

Les composantes économiques

On note le taux d’intérêt des banques, le chômage, l’inflation, le taux de croissance du pays. La santé du marché est donc à surveiller de très près. Pour se tenir informé de l’évolution de l’économie, les statistiques de l’INSEE seront d’excellentes ressources.

Les composantes politiques

La protection sociale, la stabilité gouvernementale, les politiques fiscales sont à prendre en considération. L’entrepreneur doit faire tout possible pour tirer profit de la politique, lors de la création de son entreprise. Le statut juridique permet de minimiser certaines contraintes.

Les composantes technologiques

Les transferts de technologie, investissements publics et privés, brevets déposés, obsolescence sont à observer. Pour éviter les risques, l’entreprise se doit de suivre les nouveaux standards technologiques. Ainsi, en fonction de son secteur d’activité, il pourra investir continuellement dans l’innovation.

Les composantes socio culturelles

On note le changement des habitudes de consommation, niveau d’éducation, démographie, évolution des structures familiales. Élaborer une stratégie efficace et anticiper ses évolutions permettent d’identifier l’aspect socio culturel. Il faut aussi penser à étudier le comportement des consommateurs à travers une étude de marché qualitative.

Les composantes légales

Les normes de sécurité, le droit du travail, les lois sur les monopoles sont à observer. Le cadre légal offre un champ d’action à l’entreprise. Ce champ lui permet d’identifier ce qui est légal ou non tel que l’interdiction formelle d’entente entre les concurrents.

Les composantes environnementales

On note le traitement des déchets, les politiques écologiques, les énergies renouvelables. Se plier aux obligations écologiques est un facteur qui peut influer négativement sur le développement d’une entreprise. La solution est d’envisager une stratégie qui prend en considération l’environnement. Elle représente une meilleure opportunité pour se positionner sur le marché.

La force de Porter

Pour une efficacité optimale, le modèle de Pestel doit être utilisé en parallèle avec la méthode SWOT et les 5 forces de Porter.

En effet, la force de Porter est un outil qui tient compte de l’impact que la libre circulation des marchandises et la mondialisation ont eu sur l’environnement concurrentiel de l’entreprise. Voici donc ces 5 forces :

  • Pouvoir de négociation des fournisseurs ;
  • Pouvoir de négociation des clients ;
  • Arrivée de nouveaux acteurs ;
  • Menace des produits de substitution ;
  • Intensité de la concurrence provenant des 4 facteurs précédents.

En définitive, une entreprise qui s’adapte efficacement à son macro environnement a de fortes chances de surmonter les menaces qui viendront affecter son développement.